Marcel Duchamp(1887-1968, france)

June 23, 2012 § Leave a comment

«Quand on regarde la formation des pièces sur l’échiquier, l’aspect visuel se transforme toujours en matière grise et le même phénomène devrait se produire dans le domaine de l’art.» – In Laurence S. Gold, A Discussion of M. D.‘s View on the Nature of Reality and their Relation to the Course of his Artistic Career, thèse de doctorat, Princeton University, 1958, p. 54.

«Je considère la peinture comme un moyen d’expression, et non comme un but. Un moyen d’expression entre bien d’autres et non pas un but destiné à remplir toute une vie. Il en est ainsi de la couleur qui n’est qu’un des moyens d’expression et non le but de la peinture. En d’autres termes, la peinture ne doit pas être exclusivement visuelle ou rétinienne. Elle doit intéresser aussi la matière grise, notre appétit de compréhension. Il en est ainsi de tout ce que j’aime : je n’ai jamais voulu me limiter à un cercle étroit et j’ai toujours essayé d’être aussi universel que possible. C’est pourquoi par exemple, je me suis mis à jouer aux échecs. En soi, le jeu d’échecs est un passe-temps, un jeu, quoi, auquel tout le monde peut jouer. Mais je l’ai pris très au sérieux et je m’y suis complu parce que j’ai trouvé des points de ressemblance entre la peinture et les échecs.» – James Johnson Sweeney, «Entretien Marcel Duchamp – James Johnson Sweeney», 1955, in Duchamp du signe ; Écrits, dir. par Michel Sanouillet avec la collaboration d’Elmer Peterson, Paris, Flammarion, 1975, p. 183.

« Je m’intéressais à des idées et non pas seulement à de simples produits visuels. Je voulais remettre la peinture au service de l’esprit » – Marcel Duchamp, cité par TOMKINS, Calvin, Duchamp et son temps, 1887-1968, Londres, Time Life, 1973, p. 9.

Retour D’Y Voir n° 01 & 02

June 23, 2012 § Leave a comment

CHATEAU, Dominique et autres : Retour D’Y Voir n° 01 & 02, Dijon : les presse du réel, 2008.

Dominique Chateau, “Duchamp: art et pensée échiquéenne”, pp 9-31

http://www.lespressesdureel.com/PDF/1220.pdf

Au sommaire du 1er numéro (double) :
Dominique Chateau (Marcel Duchamp)
André Gervais (Marcel Duchamp, Jean Suquet)
Anne Giffon-Selle (Wallace Berman)
Valérie Mavridorakis (George Kubler)
Jacinto Lageira (Bruce Nauman)
Stephen Prina (entretien avec Nicolas Exertier)
Jean-Philippe Antoine (Joseph Beuys)
Michel Gauthier (Bertrand Lavier)
Didier Semin (Christian Boltanski)
 Daniel Soutif (David Bailly / Christian Boltanski)
Nicolas Exertier (John Armleder)
Antonia Birnbaum (Benjamin, Kleist, Kracauer)
bio-bibliographies.
 
Retour d’y voir est la revue d’histoire et de théorie de l’art publiée par le Mamco de Genève. Bien qu’essentiellement consacrée à l’art du XXe siècle, elle accueille, au-delà de cette période historique, toute recherche développant un point de vue singulier sur des objets qui ne le sont pas moins.

Where Am I?

You are currently browsing entries tagged with duchamp at sunkyung oh.